18623332_10155300627985353_5322367960456944638_o

INCUBATEUR MANUFACTORY

19 JUILLET 2018

#Interview 8 : Sophie de La Belle Bouse

Sophie, 29 ans, issue d’une école en architecture des jardins (ESAJ Paris), précédée d’une option avant bac en agronomie. “À la suite de mes études j’ai travaillé en freelance en architecte des jardins pour des particuliers. Après deux ans j’ai eu envie de faire autre chose et de mettre plus de sens dans mon quotidien…”

FRANCE 3

06 JUIN 2018

La Belle Bouse, une initiative lyonnaise fertile

De la bouse de vache, bio et provenant de Rhône-Alpes, pour nourrir et fertiliser ses plantes d’appartement … Une idée lancée par une lyonnaise. “La Belle Bouse” s’adresse aux citadins qui n’ont pas forcément la main verte mais qui veulent offrir un fertilisant bio et local à leurs plantes.

LE PROGRES

10 MAI 2018

Avec sa « Belle Bouse », Sophie Anaf réinvente le marché de l’engrais

Pourquoi ne pas s’occuper aussi bien de ses plantes que de son alimentation ? Le constat est sans appel, il n’y a pas de fertilisant naturel et local à Lyon. Mais ça, c’était sans compter sur « La Belle Bouse »…

LE TRIBUNE DE LYON

31 JANVIER 2018

La Belle Bouse, le fertilisant 100 % bio

« C’est innovant, car un fertilisant pour booster ses plantes sans produit chimique, cela n’existe pas », s’enthousiasme Sophie Anaf, la créatrice de La Belle Bouse, une start-up qui vient de s’installer à l’incubateur Alptis, cours Albert-Thomas (Lyon 3e).

FRANCE 3

06 JUIN 2018

La Belle Bouse, une initiative lyonnaise fertile

De la bouse de vache, bio et provenant de Rhône-Alpes, pour nourrir et fertiliser ses plantes d’appartement … Une idée lancée par une lyonnaise. “La Belle Bouse” s’adresse aux citadins qui n’ont pas forcément la main verte mais qui veulent offrir un fertilisant bio et local à leurs plantes.

Ils parlent de La Belle Bouse en vidéo