L'impact du Digital sur l'Environnement

La transformation digitale bat son plein, son empreinte écologique devient de plus en plus lourde. Bien qu’invisible, le numérique a un réel impact sur l’environnement. La pollution digitale se traduit par l’augmentation constante de l’empreinte carbone à mesure que la population s’équipe en matériel électronique et connexion internet (WIFI, 4G, 5G etc.).

Les sources de pollution digitale et leur impact sur l'environnementLes objets numériques sont la source même de pollution digitale :

  • Smartphones
  • Ordinateurs
  • Puces informatiques
  • Microprocesseurs etc.

Un simple échange de mails ou encore le stockage de données ont un coût écologique important. Tu ne penses probablement pas aux besoins en électricité et eau utilisés pour refroidir les Datacenters qui stockent les données partagées (en direct ou stockées sur le cloud) et fonctionnent 24h/24, 7J/7. Ils sont implantés partout dans le monde et la moindre petite recherche internet nécessite une énergie considérable.

L’envoie ou le stockage d’un mail avec pièce jointe équivaut à 19g de CO2 (ou 200m parcourus au volant d’une Peugeot Diesel).

Enfin, la durée de vie et l’obsolescence des appareils est courte, le recyclage n’est pas optimisé et il est difficile de réutiliser les matériaux rares qu’ils contiennent.

Une grande quantité de gaz à effet de serre est émise et on assiste à un épuisement des ressources naturelles.

Agir pour sauver l'environnement Réutiliser ou réparer ses objets numériques 

La production d’un appareil numérique engendre des coûts de fabrication élevés responsable en partie de la pollution de notre planète. Il te faut donc privilégier la réparation ou l’achat de produits reconditionnés plutôt que d’acheter de nouveaux objets au moindre problème.

↪ Organiser et trier sa boîte mail 

Trier et organiser sa boîte mail sont des tâches que l’on à tendance à repousser à plus tard pourtant essentielles pour lutter contre la pollution digitale.

Autres conseils : Désabonne toi des newsletters et publicités qui ne t’intéressent plus, supprime tes emails lus, photos et vidéos qui ne te servent pas et n’aies pas d’états d’âmes pour les spams ; vider les dossiers régulièrement permet de réduire l’utilisation intensive des datacenters.

↪ Utiliser internet efficacement 

Le simple fait de faire des recherches sur internet est source de pollution et émission de gaz à effets de serre. Un conseil, n’ouvre pas plus de 5 onglets à la fois et une fois que ta recherche est effectuée, ferme l’onglet ou ajoute le dans tes favoris pour une lecture future. 

↪ Privilégie les moteurs de recherche écoresponsable 

Ecosia et Lilo sont par exemples des moteurs de recherche engagés écologiquement, accessible gratuitement via smartphone/tablettes ou ordinateurs. Ecosia reverse 80% de ses bénéfices à un programme mondial de reforestation. Lilo finance des projets environnementaux et sociaux qui reversent 50% de leurs bénéfices.

↪ Adapte l’utilisation de ton ordinateur 

Ton ordinateur puise de l’énergie au quotidien. Nous te conseillons d’éviter de laisser la luminosité de tes écrans au maximum et d’éteindre tes appareils le plus souvent possible puisque, même en veille, ils continuent de consommer de l’énergie.

Des gestes simples pour aider à préserver notre planèteInternet semble être un outil efficace et non polluant puisqu’il ne produit pas de déchet visible à l’œil nu. Pourtant, son utilisation entraîne des dépensés énergétiques énormes et ce n’est pas prêt de s’arrêter. 

C’est en faisant de nombreux petits gestes simples et responsables que vous pourrez diminuer votre impact écologique. Individuellement, nous pouvons donc tous contribuer à la réduction de la pollution digitale sur notre planète.

Laisser un commentaire