Le mimosa, la tendance des hivers

Véritable star de l'hiver, le mimosa est un arbre méditerranéen mellifère. On retrouve plus de 1 000 espèces de mimosa dans le monde. Les variétés les plus belles sont des hybrides d'acacia dealbata et baileyana. Il apprécie les sols sableux, caillouteux et bien drainés. 

Le mot « mimosa » est dérivé du latin « mimus » qui veut dire « mime ». Ce nom vient du fait que les feuilles de certaines espèces de mimosa se contractent instantanément dès qu’on les touche. C’est donc pour exprimer cette idée que les botanistes ont appelé cet arbre : mimosa.

Originaire d’Australie, c'est la fleur nationale du pays depuis 1988. Puis, il est ensuite arrivé en France et principalement sur la Côte d'Azur car il apprécie le climat. Il pousse aussi à l'état sauvage dans d'autres pays comme l'Inde et l'Egypte. Il se récolte pendant deux mois, durant l'hiver jusqu'au mois d'avril. Pour se faire, cueillez les rameaux dès l'éclosion des premières fleurs. 

De plus, le parfum du mimosa a aussi le pouvoir d’éliminer le stress. Les parfumeurs l’utilisent dans leurs créations pour le plus grand plaisir de leurs clients.

Le symbolisme du mimosa

Il symbolise la magnificence, l'élégance, la tendresse et délivre un message d'amitié. Il représente aussi l'énergie féminine, c'est pourquoi depuis 1946, il est l'emblème de la Journée de la femme le 8 mars. 

(photo : Best HD Wallpaper) 

Pourquoi le mimosa fleurit l'hiver ?

Le mimosa fleurit de janvier à mars avec des fleurs jaunes d'or. En terre, il résiste au froid jusqu'à -5°.

Il fleurit en hiver parce qu'il a gardé la mémoire de sa date de floraison en Australie. En fait, appelé Golden Wattle ou Silver Wattle, il y fleurit en septembre (période correspondant au printemps dans l'hémisphère sud), et le premier septembre est le "Wattle Day" : la journée nationale de l'Acacia.

(photo : faire le tour du monde en parfums)

Plantation du mimosa 

On plante le mimosa au printemps ou à l’automne dans un endroit bien ensoleillé. Il doit être placé à l'abri du vent et doit être planté dans un sol bien drainé et sableux. Il faut alors éviter les sols lourds et argileux. Si l'hiver est trop rude, il faut opter pour le mimosa en pot pour pouvoir le rentrer quand il fait trop froid.

Pour le mimosa en pleine terre, préparez un trou de plantation de 60 cm de côté. Apportez un substrat riche en compost, terreau et fertilisant. Décompactez le fond du trou, humidifiez la motte et placez-la dans le trou. Il faut le rempoter au bout de 3 ou 4 ans quand il a bien grandi.

Si l’arbuste qui pousse en plein air fleurit plus ou moins longtemps en fonction de la météo, il est possible de garder les branches en fleurs plus longtemps en intérieur.

Il faut cependant prendre quelques précautions : sortir le vase dehors tous les soirs, idéalement en le plaçant entre le volet et la fenêtre. Pulvérisez régulièrement le feuillage et gardez le bouquet dans une pièce fraîche, le mieux étant une véranda non chauffée. Il ne faut pas attendre que les feuilles tombent, il sera alors trop tard pour garder les fleurs. 

(photo : Graines de Folie)