Le bouturage des plantes

Qu’est-ce que c’est le bouturage ?

 Le bouturage c’est un mode de multiplication végétative de certaines plantes. Ce processus va permettre de faire naître de nouvelles plantes. 

Il existe différents types de bouturage :

  • Le bouturage herbacé qui se pratique à la fin de l’été sur des plantes non ligneuses (elles fanent quand elles sèchent).
  • Le bouturage sur bois tendre qui se pratique sur les rameaux de l’année au moment où ils commencent à durcir. Cette technique se pratique pour la plupart des arbres entre mai et juillet.
  • Le bouturage demi-aoûtée / semi aoûtée se pratique sur les pousses de l’année dont la base est dure (aoûtée) et la pointe tendre qui est encore en croissance.
  • Le bouturage aoûtée : à partir de fin août et jusqu’à la fin de l’automne. Le bois est dur à la base et ne se plie pas facilement à l’extrémité des rameaux.
  • Le bouturage à bois sec se pratique sur rameaux dormant l’hiver (arbres et arbustes à bois dur)
  • Le bouturage à l’étouffée consiste à couvrir les boutures avec une cloche (une bouteille en plastique coupée et renversée). Le climat sous la cloche sera chaud et humide qui va favoriser l’émission des racines. Veuillez à lever la cloche de temps en temps pour le bien-être des pousses. 

 

Quelles plantes peut-on bouturer ?

Pour les plantes d’intérieur, il suffit de couper une tige ou récupérer un rejet. Mettre ensuite la bouture dans de l’eau et attendre son développement. Lorsque des racines sortent, on place l’ensemble dans un pot de terreau.

Les plantes d’extérieur peuvent également être bouturées. On sélectionne des jeunes pousses à l’extrémité des tiges de 5 centimètres de longueur. ON les pique dans un mélange de sable et terreau. Veuillez à faire les boutures plutôt en période automnale pour une température de 15 degrés environ.

Les plantes aromatiques se bouturent facilement en prenant de longues tiges de 10/15 cm de long. On enlève la majorité des feuilles en gardant uniquement celle du haut de la tige. Ensuite, on plante les tiges dans un pot rempli à moitié de sable et de terreau en mettant les boutures à 4cm. Les boutures faites en fin d’été (septembre) et placées à demi-ombre feront deux mois plus tard de nouvelles racines !

Le lis se bouture en automne et hiver en prenant uniquement les écailles extérieures en les enterrant verticalement dans une mini serre (sable et tourbe : amendement organique). Il faut déposer les écailles à la moitié de leur hauteur et ne pas trop les arroser. Après un petit mois, à la base des écailles vont se former les bulbilles racinées.

On peut aussi bouturer pleins d’autres plantes, fruitiers, etc… comme la lavande, le buis, les rosiers, figuiers …

 

  

Peut-on bouturer des plantes dans l’eau ? 

Dans un verre rempli d’eau, on dépose notre bouture et attend quelques semaines pour voir l’apparition des racines.

Petite astuce : un morceau de charbon de bois dans l’eau évitera le pourrissement des racines.

Il faut également bien aérer de temps en temps pour éviter que les tiges ne pourrissent et ne pas les placez pas en plein soleil sinon tout risque de brûler.

 

Quand bouturer ?

La période pour multiplier les plantes par cette technique va dépendre du type de boutures que l’on souhaite faire :

 🌥 De mai et juin : boutures herbacées d’extrémités grêles et flexibles de tiges non fleuries, portant au moins 3 paires de feuilles : basilic, romarin, lavande, buddléia, géranium, fuchsia, hydrangea, buis, figuier…

☀️ De mi-août à fin septembre : boutures semi-ligneuses et ligneuses (ou semi-aoûtées et aoûtées) de jeunes tiges de l’année, en train de durcir pour prendre une texture ligneuse de bois, en coupant sous un nœud : laurier, lilas, olivier, groseillier à fleurs, rosier, hortensia, lierre… ou en ou coupant avec un talon de 2 cm (morceau d’écorce de la branche qui supporte la tige) : thuya, cyprès, houx, céanothe…

☁️ D’octobre à janvier : boutures de bois sec de jeunes rameaux lignifiés (durcis) tiges de l’année, en train de durcir pour prendre une texture ligneuse de bois : troène, seringat, saule, forsythia, viorne…

Il y a également des plantes que l’on peut bouturer toute l’année même si la période printemps/été est la mieux : les boutures de feuilles, la primevère du Cap (Streptocarpus), Peperomia, papyrus (Cyperus), Saintpaulia…

🌦 Fin d’hiver et début du printemps : boutures de racines : lupin, pavot, phlox, acanthe, paulownia…

 

Et vous, avez-vous déjà bouturé certaines plantes ? 🌿

2 commentaires

  • DizLSaOCqn

    ZPUYAOMCwK
  • mEKyWozTXPbw

    CnoqfNUGliZ

Laisser un commentaire