Maladies, parasites...comment soigner ses plantes d'intérieur ?

Vous sentez que vos plantes d'intérieur ne sont pas en grande forme ?

Les feuilles jaunissent, les fleurs tombent ou alors des petits insectes s'installent ? Si vos plantes vous envoient des signaux anormaux, c’est surement qu’elles ont une maladie. Mais alors quelles sont les maladies qui atteignent les plantes d'intérieur ? 

La maladie d’une plante est un signe anormal (manque de lumière, chaleur, fertilisation, feuilles qui tombent, couleur différente…) que vous renvoie votre plante, dû à différentes cultures qui ne leur sont pas adaptées.
Nous avons rassemblé dans cet article les maladies des plantes les plus fréquentes, ce qui permet d’adapter le bien-être de ses plantes après avoir détecté ce qui lui arrive.

Maladies saisonnières

A l’arrivée de l’hiver, nos plantes d’intérieur qui craignent naturellement le froid, sont d’autant plus fragile. Elles ont moins de feuilles et ont besoin de moins d’eau.

Certains champignons (Phytophtora, Botrytis...) s'attaquent aux plantes d'intérieur en hiver, ce qui les fait mourir et deviennent grisâtre. Les racines de la plante pourrissent jusqu’à la tige.

Pour les soigner, il faut pulvériser un fongicide et bien aérer la pièce.

Parasites encombrants

Il existe d’autres parasites que les champignons qui atteignent les plantes.


Les tétranyques sont des acariens colorés ou araignées microscopiques rouge.

Pour s’en débarrasser, arrosez régulièrement vos plantes, vaporisez les feuilles d'eau savonneuse. Si la plante est en extérieur, on peut lui déposer des coccinelles que vous trouverez en jardinerie. 


Les cochenilles farineuses produisent une substance blanchâtre qui va se voir sur les feuilles des plantes intérieur. Les feuilles touchées par les cochenilles farineuses vont mourir. On peut malgré tout soigner nos plantes d'une manière naturelle en diluant dans un litre d'eau, une cuillère à café de savon noir, d'huile végétale et d'alcool à 90°. Pulvérisez ce mélange 1 fois par jour pendant 4 jours 


Les cochenilles à boucliers produisent des petites taches noires parsemées sur les feuilles des plantes. Pour prévenir de cette maladie, appliquez un mélange à base de cuivre de soufre (bouillie bordelaise), alcool et eau.

Les moucherons de terreaux sont des petites mouches de 1 à 2 millimètres. Ils vivent à la surface des pots des plantes qui apprécient la chaleur et l'humidité. Ils viennent pondre dans la terre des plantes, ce qui donne des larves puis des moucherons. Pour éviter que les plantes soient envahit de ces moucherons, évitez de trop les arroser, protégez la surface du pot pour éviter que les moucherons viennent pondre à l'intérieur. On peut mettre du sable, des cailloux ... On peut également vaporiser les feuilles de la même solution savonneuse que pour les cochenilles à boucliers.  

 

Mais alors comment éviter que les plantes vertes ne tombent malade ?

 

  • En choisissant des plantes adaptées à l’endroit où l’on souhaite l’installer. Elle résistera alors au climat et à la luminosité.
  • Il est préférable d’espacer les végétaux pour une meilleure aération sans accumuler l’humidité.
  • Il faut arroser ses plantes au pied sans mouiller les feuilles et les tiges. Cela permettra de garder les feuilles en pleine santé.
  • Il faut également nourrir la terre de ses plantes grâce à un fertilisant pour veiller à la bonne croissance de ses plantes.

 

Et vous, avez-vous déjà eu des plantes malades ? 🤒🌱

Laisser un commentaire